Accéder au contenu principal
Priorité santé

Les greffes d'organes respiratoires artificiels

Audio 48:30
L'équipe du Pr Emmanuel Martinod a réussi à implanter un organe respiratoire artificiel d'origine biologique à 12 patients. Une réussite française présentée au congrès de la Société américaine à San Diego (États-Unis), le 20 mai 2018.
L'équipe du Pr Emmanuel Martinod a réussi à implanter un organe respiratoire artificiel d'origine biologique à 12 patients. Une réussite française présentée au congrès de la Société américaine à San Diego (États-Unis), le 20 mai 2018. AFP/Thomas Samson

C’est en mai dernier que l’on a appris que des chirurgiens français avaient réussi à greffer une trachée, une première mondiale. Cette avancée, présentée le 20 mai au congrès de la société américaine à San Diego aux Etats-Unis permet de guérir des patients qui vivaient avec une trachéotomie. L’équipe de chirurgiens n’est pas à son coup d’essai. Déjà, en 2009, l’équipe avait greffé une bronche artificielle avec succès sur un patient de 78 ans. Quelles sont les avancées dans le domaine des greffes d’organes respiratoires ? Comment vivre avec une autre trachée ? Peut-il y avoir des rejets ?

Publicité

Avec :

  • Pr Emmanuel Martinod, chef du service de chirurgie thoracique et vasculaire et chef de Pôle AP-HP Hôpitaux universitaires Paris Seine-Saint -Denis, Université Paris XIII.
  • Pr Olivier Bastien, directeur du prélèvement et de la greffe organes-tissus au sein de l'Agence de la biomédecine.
  • Pr Benyounes Ramdani, chef de service de néphrologie et spécialiste de la greffe de rein au CHU de Casablanca au Maroc.

En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, directeur de l’ONG Santé diabète à Bamako au Mali.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.