Accéder au contenu principal
Grand reportage

Iran: du rêve à la désillusion

Audio 19:29
Le président iranien Hassan Rohani s'est exprimé en conférence de presse, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, le 26 septembre 2018.
Le président iranien Hassan Rohani s'est exprimé en conférence de presse, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, le 26 septembre 2018. REUTERS/Brendan Mcdermid

Grand Reportage nous emmène aujourd’hui en Iran. Le 14 juillet 2015, la République Islamique et les grandes puissances signent l’Accord sur le nucléaire iranien, fruit de longues et difficiles tractations diplomatiques. Au milieu des drapeaux français, allemand, britannique, américain, russe, chinois et, bien sûr, iranien, les poignées de main sont historiques ce jour-là. Téhéran s’engage alors à réduire son programme nucléaire. En contrepartie, la Communauté internationale lève progressivement ses sanctions économiques. L’Iran respire, son marché frémit et Ctrl+Cliquer pour suivre le lien">les entreprises occidentales partent à la conquête de ce nouvel Iran qui s’ouvre au monde. Mais à peine installées, les multinationales doivent déjà faire leurs cartons. Changement de locataire à la Maison Blanche, Donald Trump remplace Barack Obama. Le nouveau président américain honore sa promesse de campagne : quitter l’Accord sur le nucléaire iranien et punir le régime des Mollahs. Cet été 2018, première salve de sanctions américaines. Elles tombent au pire moment, l’Iran est déjà en pleine récession. Chômage, pénuries, la population est en colère, et pas seulement contre les Américains qui, en ce début novembre 2018, durcissent davantage leurs sanctions.«Iran : du rêve à la désillusion», un Grand reportage de Sami Boukhelifa. → A écouter : Business au pays des Mollahs (un Grand reportage, 2014, de Sami Boukhelifa).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.