Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Madagascar/présidentielle [Série 5/5]: voter la faim au ventre

Audio 02:30
Sur le marché d'Erada, les étals sont presque vides. Comme Cristalline, beaucoup ont commencé à vendre leurs biens personnels pour ensuite pouvoir acheter de quoi manger.
Sur le marché d'Erada, les étals sont presque vides. Comme Cristalline, beaucoup ont commencé à vendre leurs biens personnels pour ensuite pouvoir acheter de quoi manger. RFI/Sarah Tétaud

Face aux aléas naturels qui frappent continuellement le Grand Sud de Madagascar, la situation alimentaire de cette zone du pays se détériore progressivement depuis des années. En octobre, le Programme alimentaire mondial a annoncé que 1,3 million de personnes se trouvent actuellement en situation d’insécurité alimentaire, dont 400 000 qui ont besoin d'assistance humanitaire urgente. A moins de 5 jours de l’élection présidentielle, Sarah Tétaud s’est rendue dans un village à 20 kilomètres de la capitale de la région Androy. Là-bas, depuis 3 mois, la décapitalisation (la vente de biens) a commencé. Les prix des bovidés sont bradés. Une triste ritournelle pour ces habitants du Grand Sud, et pourtant, tous comptent bien aller voter le 7 novembre prochain.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.