Accéder au contenu principal
Livre international

Un morceau de littérature birmane avec un ouvrage venu «d’en bas»

Audio 04:41
La première de couverture de «La liberté s'apprend: Un destin birman» de Naw Ja Gawlu.
La première de couverture de «La liberté s'apprend: Un destin birman» de Naw Ja Gawlu. Editions Bayard

Ce n’est pas un professeur d’université qui parle, un chercheur qui fouille l’histoire de la Birmanie, mais un homme de la rue. Un Birman comme tous les autres, né dans la misère avec la particularité d’être catholique dans un pays bouddhiste. Il s’appelle Naw Ja Gawlu, originaire de l’Etat Kachin dans l’est du pays. Il signe avec Fanny Cheyrou ce livre : La liberté s’apprend. Un destin birman. L’histoire d’une ascension sociale hors du commun dans un pays miné par les divisions ethniques et la pauvreté.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.