Accéder au contenu principal
De vive(s) voix

Maudits Mots, l'histoire des insultes racistes

Audio 29:00
Portrait de Marie Treps.
Portrait de Marie Treps. © Tohu-Bohu

« Bougnoule, youpin, boche, schleuh, bridés... », la linguiste et sémiologue Marie Treps, auteur des Mots migrateurs et des Mots voyageurs, revient sur l'origine de ces désignations injurieuses et sur cette « libération de la parole raciste » qu'on observe encore aujourd'hui.Quand cela a-t-il commencé ? Pourquoi ? Ces maudits mots ne sont pas venus par hasard. Ils ont leur histoire. Comme elle l'explique : « ils sont liés à des événements qui, d'une manière ou d'une autre, ont mis la société française en présence d'"Autres" (...) des autres considérés comme inférieurs. Des autres venus des conquêtes coloniales, de l'immigration économique et politique ».Maudits mots, la fabrique des insultes racistes est paru chez Tohu-Bohu.

Publicité
«Maudits mots : la fabrique des injures racistes», par Marie Treps.
«Maudits mots : la fabrique des injures racistes», par Marie Treps. Éditions Tohu-Bohu

Et aujourd'hui, dans la chronique Ailleurs, rencontre avec Jacques Tétriment, directeur de l'Alliance française de Guadalajara au Mexique, pour la présentation du Salon international du livre de Guadalajara qui accueille, cette année (2018), la Délégation de la Cité internationale de la BD d'Angoulême. 

Retrouvez nous sur la page facebook de l'émission !

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.