Accéder au contenu principal
Tous les cinémas du monde

Mallé en son exil, ou le portrait d’un immigré malien en France

Audio 48:30
Affiche «Mallé en son exil», de Denis Gheerbrant.
Affiche «Mallé en son exil», de Denis Gheerbrant. © L'Atelier documentaire

Il a quitté son Mali natal, il y a 22 ans, pour venir travailler en France. Il n’a pas serré sa femme dans ses bras depuis sept ans, ni vu grandir ses enfants. Il vit en exil pour leur envoyer de l’argent.Pendant cinq ans, le documentariste Denis Gheerbrant a suivi Mallé Doucara. Il a noué une réelle relation amicale qui n’exclut pas des désaccords fondamentaux sur les valeurs. Denis Gheerbrant en tire un portrait et un témoignage émouvant : Mallé en son exil, sorti cette semaine sur les écrans en France.

Publicité

A l’affiche également de notre cinéma :
Un reportage de Sarah Tetaud à Madagascar sur un programme de fabrication de films d’animation pour favoriser la scolarisation.

Les deux films américains sortis cette semaine :
- The front runner de Jason Reitman. Le réalisateur revient sur le naufrage de la candidature du démocrate Gary Hart à la Maison Blanche, en 1988, après la révélation - par la presse - de ses liaisons extra-conjugales.
- Glass de Night Shyamalan, le troisième (et dernier) volet de la trilogie entamée, il y a 19 ans, avec Incassable, puis Split.

La pause musicale : Nina Simone, Sinnerman.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.