Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Ethiopie-Églises de Lalibela [2/3]: les tentatives de conservation ratées

Audio 02:31
L'église de Saint-George, chef-d'oeuvre creusé d'un bloc dans la roche volcanique de Lalibela, en région Amhara, au nord de l'Ethiopie.
L'église de Saint-George, chef-d'oeuvre creusé d'un bloc dans la roche volcanique de Lalibela, en région Amhara, au nord de l'Ethiopie. ©RFI/Vincent Dublange

La cité de Lalibela, dans le nord de l’Éthiopie, est parfois appelée la « Jérusalem de l'Afrique ». Ses onze églises creusées dans la roche, il y a environ 800 ans sont une sorte de reproduction miniature de la Terre Sainte des religions monothéistes. Ce site exceptionnel est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 40 ans. Mais il est en danger. Les pluies et le soleil fragilisent certaines parties des lieux de cultes. Des toits de protection ont donc été installés à partir des années 1980. Ils ne font pas l'unanimité auprès des habitants mais ils ont protégé les églises. Ce qui n'a pas toujours été le cas des autres tentatives de restauration entreprises au XXe siècle et dont les conséquences se font encore sentir

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.