Accéder au contenu principal
Les dessous de l'infox, la chronique

Israël-Pologne : l’antisémitisme instrumentalisé

Audio 03:55
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, à Jérusalem, le 5 février 2019.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, à Jérusalem, le 5 février 2019. Reuters

A un mois et demi des élections en Israël, ç’aurait pu être un bon coup pour le candidat israélien Netanyahu, mais l’opération a capoté, le privant d’un succès diplomatique. Benyamin Netanyahu avait convié cette semaine à Jérusalem les quatre chefs d’Etats du groupe de Visegrad: Slovaquie, République tchèque, Hongrie et Pologne. Or les Polonais ont décliné l’invitation, à la suite d’une déclaration malencontreuse du nouveau ministre israélien des Affaires étrangères Israël Katz, citant la phrase de Shamir à propos des Polonais « Ils boivent l’antisémitisme au sein de leur mère. »

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.