Accéder au contenu principal
Alors on dit quoi

La question de l'héritage et de la succession des femmes en Afrique

Audio 48:30
Giscard et Diara Ndiaye.
Giscard et Diara Ndiaye. © RFI/Beverly Santu

Les conflits entre droit traditionnel et droit moderne provoquent encore bien des souffrances sur le continent, notamment lors du partage de l'héritage familial. Poids de la religion et pesanteurs socio-économiques se mêlent aux règles du mariage coutumier et priment sur celles du civil. Or, dans le mariage coutumier, quand surviennent les problèmes d’héritage, ce sont plutôt les parents (surtout du partenaire masculin) qui s’approprient les biens et avoirs au détriment de l’épouse et même des enfants. Au Tchad, comme dans plusieurs autres pays d’Afrique, la tradition autorise encore la famille du défunt à prendre la terre, les bêtes, les meubles et les autres biens, laissant les veuves et les enfants les mains vides. Nous vous racontons l'histoire de jeunes Tchadiennes qui ont tout perdu à la mort de leur père. Giscard, étudiant en droit africain est avec nous en plateau pour en parler. Et vous, dites-nous comment se passe le partage de l’héritage familial dans votre pays ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.