Accéder au contenu principal
Décryptage

La paix en Afghanistan peut-elle se négocier sans les Afghans?

Audio 19:30
L'émissaire américain pour la paix en Afghanistan, Zalmay Khalilzad.
L'émissaire américain pour la paix en Afghanistan, Zalmay Khalilzad. © Reuters

En Afghanistan, l'année 2018 a été la plus meurtrière jamais enregistrée, pour les civils : 3 800 morts, en grande partie imputés aux Talibans. Et pourtant, les Etats-Unis sont optimistes. Ils n'ont jamais été aussi près d'un accord de paix avec les insurgés. Un nouveau cycle de négociation a commencé, cette semaine, à Doha au Qatar, avec pour enjeu notamment le retrait des troupes américaines. Mais, le processus exclut totalement les autorités de Kaboul. La paix peut-elle se construire sans les Afghans ? Pourquoi les Etats-Unis ont-ils mis dans la balance leur présence sur le sol afghan ? Peuvent-ils faire confiance aux Talibans ?

Publicité

Avec :
- Fahimeh Robiolle, consultante indépendante, maîtresse de conférences à l’ENA, chargée de cours à l’ESSEC, à l'Université Paris 3 et à l’Université de Kaboul, spécialisée dans la négociation, la gestion de conflit et le leadership
- Gilles Dorronsoro, professeur de Science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l’Afghanistan.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.