Accéder au contenu principal
Décryptage

Centrafrique: l’accord de paix de Bangui est-il déjà mort?

Audio 19:30
Signature d'un participant à l'accord de Khartoum, lors de la cérémonie à Bangui, le 6 février 2019.
Signature d'un participant à l'accord de Khartoum, lors de la cérémonie à Bangui, le 6 février 2019. © AFP/Florent Vergnes

En République Centrafricaine, un mois seulement après la signature de l'accord de paix de Bangui, le pacte paraît bien fragile. La composition du nouveau gouvernement était attendue au tournant par les signataires. Les groupes armés espéraient y trouver une large place, ce n'est pas le cas. On est déjà loin de l'enthousiasme exprimé après les négociations de Khartoum. Démission de membres du gouvernement, retrait du processus de paix et menaces en cas de copie mal corrigée. Le huitième accord de paix conclu en Centrafrique depuis 2013, est-il déjà mort et enterré ?

Publicité

Avec :
- Mathilde Tarif, doctorante et chargée d'enseignement à l’Université Paris 1, spécialisée sur la Centrafrique
- Thierry Vircoulon, chercheur associé à l’IFRI et enseignant à Sciences-Po.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.