Accéder au contenu principal
Décryptage

Nigeria: les enjeux des élections des gouverneurs

Audio 19:30
Une Nigériane vote pour les élections générales, le 23 février 2019 à Kazaure, dans l'Etat de Jigawa, dans le nord du pays.
Une Nigériane vote pour les élections générales, le 23 février 2019 à Kazaure, dans l'Etat de Jigawa, dans le nord du pays. © REUTERS/Afolabi Sotunde

Les Nigérians viennent à peine d'élire leur président et d'offrir un second mandat à Muhamadu Buhari, qu'ils sont à nouveau appelés aux urnes. Samedi (9 mars 2019), ils devront choisir les gouverneurs de 29 des 36 Etats que compte le Nigeria. Après des élections générales perturbées par un report d'une semaine et des violences qui ont fait 53 morts, le chef de l'Etat a lancé un appel à la mobilisation des électeurs hier (6 mars 2019), soulignant l'importance de ce scrutin, qu'il a comparé à la présidentielle et aux législatives. Il faut dire que dans cet Etat fédéral, les prérogatives et l'autonomie des gouverneurs leur confèrent énormément de pouvoir. Quels sont les enjeux de ces élections ?

Publicité

Avec :
- Emmanuel Igah, géopolitologue franco-nigérian, éditeur du Nigeria Vademecum qui paraîtra prochainement en France.
- Christopher Fomunyoh, directeur régional Afrique au National Democatric Institute, ONG basée à Washington pour soutenir la démocratie. En mission d’observation internationale à Abuja.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.