Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Tchad: comment le pays conserve-t-il son patrimoine culturel?

Audio 02:15
Des urnes funéraires, des jarres et des ossements humains ont été découverts lors de travaux sur le site de la basilique de Gassi à Ndjamena, le 16 janvier 2019.
Des urnes funéraires, des jarres et des ossements humains ont été découverts lors de travaux sur le site de la basilique de Gassi à Ndjamena, le 16 janvier 2019. RFI / Aurélie Bazzara

Comment le Tchad conserve-t-il son patrimoine culturel ? Une question qui se pose à la suite de la découverte à N'Djamena, en janvier, de ce qui serait l'un des sites de la civilisation sao. Cette découverte s'ajouterait, si cela se confirme, à près de 800 autres sites saos déjà répertoriés en Afrique. Elle pourrait avoir près de 1500 ans. Mais sur place, les archéologues ont dénoncé le manque de protection des vestiges de la part des autorités. Des pillages ont eu lieu. Pourtant, le Tchad s'est doté d'une loi de conservation du patrimoine en décembre dernier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.