Accéder au contenu principal
La vie ici

Le culte des jumeaux en pays Yoruba

Audio 02:00
Des statuettes de jumeaux (Ibeji) Yoruba.
Des statuettes de jumeaux (Ibeji) Yoruba. Getty Images/De Agostini picture library/Contributeur

Une naissance gémellaire a toujours quelque chose d’extraordinaire et chez les Yorubas, au Nigeria et au Bénin, les jumeaux sont généralement considérés comme porte-bonheur. Chacun a son nom : le premier-né, Taiye, ce qui signifie littéralement « le premier à goûter le monde » ; et le second, Kehinde ou « celui qui arrive après ». Celui-ci, dit la tradition, envoie Tayie en éclaireur pour voir si la vie vaut la peine d’être vécue. Quand les jumeaux, malheureusement, décèdent, les familles leur vouent un véritable culte à travers des statuettes supposer abriter leur âme. Sinatou Saka membre du collectif Idemi Africa est avec nous dans La Vie ici.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.