Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Le modèle noir sort de l'ombre

Audio 48:30
Jean-Léon Gérôme (1824-1904), Étude d’après un modèle féminin pour «À vendre, esclaves au Caire», vers 1872 Huile sur toile, 48 × 38 cm Collection particulière.
Jean-Léon Gérôme (1824-1904), Étude d’après un modèle féminin pour «À vendre, esclaves au Caire», vers 1872 Huile sur toile, 48 × 38 cm Collection particulière. © Photo courtoisie Galerie Jean-François Heim - Bâle

Elles étaient bien là, tapies dans l’ombre de notre culture artistique. Cette fois, les voici en pleine lumière, toutes ces figures africaines ou antillaises qui ont inspiré l’iconographie française. C’est l’histoire du «Modèle noir» que nous raconte la nouvelle exposition du musée d'Orsay.Qui sont ces modèles qui ont inspiré les peintres ? Comment les artistes les ont-ils représentés ? Et à travers eux, que nous disent-ils ? Quelle image nous renvoient-ils des soubresauts de l’histoire politique, de l’histoire sociale, de l’histoire de l’art, de l’évolution de la vie quotidienne et de mentalités depuis la révolution française ?Pour nous accompagner aujourd'hui, deux des commissaires de cet événement : la directrice du Musée de l’Orangerie Cécile Debray, et Isolde Pludermacher, conservatrice en chef peinture au Musée d’Orsay. Elles vont nous parler et mettre en perspective quelques-unes des 300 œuvres exposées, des peintures, des photos, des gravures, des sculptures, des affiches et autres documents, y compris des œuvres d’artistes contemporains. L’exposition Le modèle noir, de Géricault à Matisse, se tient à Paris, au Musée d’Orsay jusqu’au 21 juillet 2019.Rubrique musique avec Alain Pilot qui présente Le jeune noir à l’épée, le livre-disque d’Abd Al Malik. Il sera en spectacle, du 4 au 7 avril 2019, au musée d’Orsay à Paris, dans le cadre de l'exposition Le modèle noir, de Géricault à Matisse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.