Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Soudan: Omar El Béchir, un président en sursis?

Audio 49:00
Le président Omar el-Béchir dans son palais présidentiel à Khartoum, le 24 février 2019.
Le président Omar el-Béchir dans son palais présidentiel à Khartoum, le 24 février 2019. © AFP/ASHRAF SHAZLY

Situation inédite dans un pays où toute critique peut entraîner la prison, la torture ou la disparition : un vent de contestation souffle sur le Soudan, depuis maintenant plus de 3 mois…A Khartoum, la capitale, comme dans les villes de province, les manifestants descendent quasiment chaque jour dans la rue ; ils réclament le départ d’Omar El Bechir, 75 ans,  au pouvoir depuis 1989 après un coup d’Etat soutenu par les islamistes… Un président sous le coup de 2 mandats d’arrêt de la CPI, la Cour pénale internationale, qui entend le juger pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide au Darfour…Comment le régime gère-t-il la révolte ? La répression aurait fait, selon les sources, de 30 à 50 morts… Dans quelles mesures le pouvoir peut-il répondre aux revendications de la rue ? Omar el-Béchir risque-t-il d’être lâché par l’armée et par le système ?

Publicité

Invités :
- Marc Lavergne, géopolitologue, directeur de recherche au CNRS
- Clément Deshaye, chercheur à l’Université Paris 8, membre du think tank Noria Research
- Christian Delmet, ethnologue, chercheur associé au Centre d'Etudes des Mondes africains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.