Accéder au contenu principal
Décryptage

Faute d’accord, l’opération européenne Sophia privée de bateaux

Audio 19:30
Depuis Tanger au Maroc, des personnes observent les falaises du continent européen situées de l'autre côté de la mer Méditerranée, en Espagne.
Depuis Tanger au Maroc, des personnes observent les falaises du continent européen situées de l'autre côté de la mer Méditerranée, en Espagne. © Fishman/ullstein bild via Getty Images

L'opération européenne Sophia, en Méditerranée est depuis hier (31 mars 2019) une opération navale sans navire. Faute d'accord entre les États-membres de l'Union européenne, les activités maritimes de cette mission créée en 2015, année particulièrement meurtrière en mer, ont dû être suspendues. Principal point de blocage, le débarquement des migrants secourus par les navires de Sophia. L'Italie refuse de porter seule la charge. Un compromis a permis de conserver les autres activités de cette mission, mais que faire pour que ces opérations navales puissent reprendre ? Les États-membres sont-ils capables de trouver une solution ?

Publicité

Avec :
- Shoshana Fine, chercheuse à l’European Council on Foreign Relations (ECFR), spécialiste des politiques migratoires européennes
- Fabienne Lassalle, directrice adjointe de SOS Méditerranée.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.