Accéder au contenu principal
Reportage international

Venezuela: la colère des médecins

Audio 02:37
Chaque jour, des centaines de conducteurs attendent pour faire le plein dans les artères de la ville de San Cristobal, capitale de l'Etat de Tachira au Venezuela (photo d'illustration).
Chaque jour, des centaines de conducteurs attendent pour faire le plein dans les artères de la ville de San Cristobal, capitale de l'Etat de Tachira au Venezuela (photo d'illustration). REUTERS/Carlos Jasso

Au Venezuela, cela fait maintenant plus d'un mois que la frontière avec la Colombie est fermée. Dans l'État de Tachira, certains produits qui s'achetaient dans le pays voisin manquent cruellement. Paradoxalement, dans le pays aux plus grandes réserves de pétrole au monde, les habitants de cet État frontalier manquent aussi d'essence. Faire le plein nécessite des heures, voire des jours d'attente. Et ceux qui vont travailler avec leur voiture, comme les médecins, sont les premiers à en pâtir. Reportage de Marie Normand, de retour de San Cristobal.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.