Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Les Berlinois se révoltent contre l’explosion des prix des loyers

Audio 19:30
Le 6 avril 2019, les Berlinois manifestent contre les loyers aux prix exorbitants et pour la pétition d’expropriation des grandes sociétés immobilières.
Le 6 avril 2019, les Berlinois manifestent contre les loyers aux prix exorbitants et pour la pétition d’expropriation des grandes sociétés immobilières. © Déborah Berlioz

À l'instar d'autres grandes métropoles européennes, les loyers explosent à Berlin. Ils ont doublé depuis 2005, voire triplé dans certains quartiers. Pour les habitants, les coupables sont tout trouvés : ce sont les grandes sociétés immobilières qui ne reculent devant rien pour faire du profit. Des associations ont donc lancé une pétition pour exproprier ces entreprises trop gourmandes. La collecte des signatures a commencé, lors d’une grande manifestation, le samedi 6 avril 2019. Et la mobilisation se poursuit. Déborah Berlioz.

Publicité

Immobilier à Londres : l’effondrement dû au Brexit n’a pas encore eu lieu. Les dirigeants européens ont accordé un peu d’oxygène à Theresa May avec ce report du Brexit au 31 octobre. La Première ministre britannique va devoir maintenant affronter l’immense colère du camp conservateur. La colère et une forme de lassitude a gagné également les milieux économiques. Prévu au 30 mars, puis à ce 12 avril, désormais reporté au 31 octobre, les experts ne savent plus quoi prédire des conséquences du Brexit. Les agents immobiliers prédisaient, en particulier, dans leur secteur une dégringolade des prix. Mais, la catastrophe n’a pas eu lieu, pour l'instant en tout cas. Marie Billon.

A Kentish Town, quartier international de Londres, connu pour ses bars branchés et le lycée français, les prix de l’immobilier ont à peine baissé.
A Kentish Town, quartier international de Londres, connu pour ses bars branchés et le lycée français, les prix de l’immobilier ont à peine baissé. © Wikipedia

En Grèce, c’est l’arrivée de la plateforme de location Airbnb qui provoque une augmentation exponentielle des prix des loyers. Pour certains, c’est une aubaine, une occasion d’arrondir leurs revenus, alors que près d’un Grec sur cinq est toujours au chômage. Pour d’autres, c’est un cauchemar. Charlotte Stiévenard.

Comment pointer du doigt la corruption, les fonds européens non absorbés, les autoroutes défectueuses ? En Roumanie, un entrepreneur Stefan Mandachi a décidé de jouer sur la provocation : il a décidé d’investir 4 500 euros pour construire son propre bout d'autoroute. Et il a appelé les citoyens à soutenir sa campagne « La Roumanie veut des autoroutes ! ». Benjamin Ribout.

Le choix musical de Vincent Théval : Chain Wallet No Ritual (Norvège).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.