Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Afrique du Sud: l’alopécie chez les femmes africaines serait d'origine génétique

Audio 02:15
La mutation d'un facteur génétique serait la cause de la chute des cheveux chez la femme africaine. (Photo d'illustration).
La mutation d'un facteur génétique serait la cause de la chute des cheveux chez la femme africaine. (Photo d'illustration). ©YOAV LEMMER/AFP

Plus d’une femme d’origine africaine sur dix est concernée par la chute des cheveux. Une étude du Journal international de Dermatologie indique que 11 % des femmes noires sont touchées, contre 5 % des femmes d’origine caucasienne. Souvent mis en cause, l’utilisation de nombreux produits chimiques ou certaines méthodes de tressage jugées trop violentes pour les cheveux. En Afrique du Sud, une dermatologue de l'Université du Kwazulu-Natal a trouvé qu'une autre raison pouvait causer ce qu’on appelle scientifiquement « l’alopécie ». Selon ses recherches, c’est une mutation génétique chez les femmes africaines qui est la principale responsable.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.