Accéder au contenu principal
Grand reportage

Afghanistan: les civils, victimes des forces gouvernementales et américaines

Audio 19:30
Hadji Alamamat a perdu son fils de 21 ans abattu par les forces de sécurité, à deux pas de leur maison, dans le centre de Jalalabad.
Hadji Alamamat a perdu son fils de 21 ans abattu par les forces de sécurité, à deux pas de leur maison, dans le centre de Jalalabad. © Sonia Ghezali

Il y a toujours plus de victimes civiles dans le conflit afghan. Un nouveau record a été atteint avec en 2018, plus de 10 000 morts et blessés. Les violences se sont intensifiées malgré les pourparlers de paix entre talibans et Américains à Doha au Qatar. Et cette année 2019, pour la première fois depuis le début du conflit, les forces gouvernementales appuyées par la coalition internationale sous la bannière de l’OTAN ont tué davantage de civils que les talibans, au cours des trois premiers mois de cette année. C’est ce qu’a révélé un rapport de l’Organisation des Nations unies.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.