Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Assassinats de leaders communautaires en Colombie

Audio 03:39
Vue générale du quartier de Siloe, au sud-ouest de Cali, dans le département de Valle del Cauca, en Colombie.
Vue générale du quartier de Siloe, au sud-ouest de Cali, dans le département de Valle del Cauca, en Colombie. AFP/Luis Robayo

En Colombie, les défenseurs des droits de l’homme sont de plus en plus menacés. Samedi 4 mai, un groupe de la communauté afro-colombienne dont Francia Marquez, lauréate du prix Goldman pour son combat contre les mines illégales dans la région du Cauca au sud du pays, a été visé par des tirs et des grenades, deux gardes du corps ont été blessés. L’an dernier, 155 défenseurs des droits humains ont été assassinés selon le macabre décompte de l’ONG « Somos defensores » et plus de 800 ont été agressés. La situation est de plus en plus tendue avec la multiplication de groupes armés et d’entreprises qui veulent récupérer des territoires aux communautés indigènes et afro-colombiennes pour la culture de la canne à sucre en plaine, de la coca en montagne ou pour contrôler les routes du trafic de drogue.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.