Accéder au contenu principal
Décryptage

Le droit à l’avortement est-il menacé aux États-Unis?

Audio 19:30
Un manifestant pro-avortement devant la Cour d'État de l'Alabama, le 14 mai 2019.
Un manifestant pro-avortement devant la Cour d'État de l'Alabama, le 14 mai 2019. © REUTERS/Chris Aluka Berry

« Luttons pour nos droits fondamentaux », « nos corps nous appartiennent », voilà quelques slogans scandés en Alabama par des femmes opposées à la loi limitant drastiquement le droit à l'avortement promulguée dans cet État du sud des États-Unis le deuxième texte de ce type voté en moins d'une semaine dans le pays. Le sujet alimente, depuis longtemps, le débat public américain mais les opposants à l'interruption volontaire de grossesse semblent gagner du terrain depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump et de son vice-président ultra conservateur Mike Pence. Le droit à l'avortement est-il pour autant menacé aux États-Unis ? La stratégie de la Maison Blanche à ce sujet ne pourrait-elle pas se retourner contre elle ?

Publicité

Avec :
- Marie-Cécile Naves, chercheuse associée à l’IRIS et responsable de l’Observatoire « Genre et géopolitique », auteure de « Trump la revanche de l’homme blanc », éditions Textuel.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.