Accéder au contenu principal
Décryptage

L’Asie du Sud-Est ne veut plus être la poubelle du monde

Audio 19:30
Bouteilles plastiques compactées (photo d'illustration).
Bouteilles plastiques compactées (photo d'illustration). © pxhere.com

Après la Chine, fin 2017, les Philippines, la Thaïlande et la Malaisie refusent à leur tour de recevoir tous les déchets plastiques dont les pays occidentaux ne savent plus quoi faire. Pour la Malaisie, par exemple, cela représente 870 000 tonnes par an de sacs, emballages, bouteilles...  très peu recyclables. Le pays croule sous les poubelles des autres. Ce business alimente trop souvent les trafics et la pollution locale. L'Asie du Sud-Est n'a pas de meilleure solution que les pays occidentaux pour gérer ces déchets qui leur empoisonnent la vie. Alors est-ce la fin d'un business ? Comment vont devoir s'adapter les pays occidentaux ?

Publicité

Avec :
- Stéphanie Monjon, enseignante-chercheuse au Laboratoire d’économie de l’université Paris-Dauphine
- Laura Châtel, responsable de plaidoyer pour l’ONG Zero Waste France.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.