Accéder au contenu principal
La vie ici

Bénin: l'art qui dépollue

Audio 02:00
Charly d’Almeida trouve la matière première de ses sculptures dans les rues de Cotonou ou dans les décharges. Il expose ensuite ses créations à droite dans sa galerie située dans un quartier de la capitale.
Charly d’Almeida trouve la matière première de ses sculptures dans les rues de Cotonou ou dans les décharges. Il expose ensuite ses créations à droite dans sa galerie située dans un quartier de la capitale. ©Sandra Idossou

Sandra Idossou est avec nous pour évoquer le travail social et dépolluant d’un artiste béninois. Charly d’Almeida trouve la matière première de ses sculptures dans la rue ou dans les décharges publiques de Cotonou. Des épaves de véhicules, des objets d’électroménager, glanés dans la rue - auprès d’enfants sans le sou qu’il contribue à faire vivre -ou sur les marchés de métaux de récupération. En les intégrant à ses sculptures, il contribue aussi à la propreté des rues et au recyclage des métaux.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.