Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Fanny Ardant et Bertrand Marcos, une histoire entre Elle et Lui

Audio 48:30
Détail de l'affiche de la pièce «Hiroshima mon amour», de Bertrand Marcos, d'après Marguerite Duras, avec Fanny Ardant au Théâtre des Bouffes Parisiens.
Détail de l'affiche de la pièce «Hiroshima mon amour», de Bertrand Marcos, d'après Marguerite Duras, avec Fanny Ardant au Théâtre des Bouffes Parisiens. © Carole Bellaiche

Sur la scène du Théâtre des Bouffes Parisiens, une femme. Une présence intense, et une voix dont le timbre singulier fait ressortir l’acuité, la poésie, la radicalité, la pureté des mots de Marguerite Duras. Une heure à peine d’un poème d’amour et de mort, qui parle d’aveuglement, d’oubli et de mémoire. En marge d’un tournage de cinéma à Hiroshima, la rencontre amoureuse d’une actrice française avec un architecte japonais, dont la famille a disparu sous le bombardement atomique. Elle lui parle de son adolescence à Nevers pendant la guerre, de son amour pour un soldat allemand et de l’humiliation subie à la libération lorsqu’elle a été tondue. Les cinéphiles auront reconnu Hiroshima mon amour. Fanny Ardant et Bertrand Marcos présentent l'adaptation théâtrale du film d’Alain Resnais, actuellement au Théâtre des Bouffes Parisiens.

Publicité

Rubrique musique: Alain Pilot présente aujourd'hui Kings and Fools, troisième album de Talisco,sorti chez Roy Music.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.