Accéder au contenu principal
Décryptage

Mexique: 45 jours pour freiner l’immigration illégale

Audio 19:30
Des migrants se rassemblent derrière le grillage de la frontière qui sépare le Mexique des États-Unis à Tijuana, le 25 novembre 2018.
Des migrants se rassemblent derrière le grillage de la frontière qui sépare le Mexique des États-Unis à Tijuana, le 25 novembre 2018. © REUTERS/Hannah McKay

Le Mexique a 45 jours pour freiner les flux de migrants qui tentent de rejoindre les États-Unis. Sans quoi Washington pourrait mettre à exécution ses menaces et taxer les produits mexicains. Alors conformément à l'accord conclu entre les deux forces, des milliers de policiers et militaires mexicains ont été déployés à la frontière américaine, ainsi qu'au Sud, à la frontière avec le Guatemala. Et les États-Unis ont accéléré les renvois de migrants, vers le sol mexicain. Dans Décryptage, nous allons nous demander à quel point le Mexique se fait dicter sa politique migratoire par le géant américain. Pour quels résultats ? Le Mexique ne risque-t-il pas de se retrouver seul face à un phénomène qui concerne toute une région ?

Publicité

Avec :
-
James Cohen, professeur et maître de conférences à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle à l’Institut du monde anglophone.
- Emmanuelle Perez Tisserant, historienne à l’Université Toulouse Jean-Jaurès.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.