Accéder au contenu principal
Les dessous de l'infox, la chronique

L’AFD, championne de l’infox sur facebook

Audio 03:49
L'AfD, le parti d'extrême droite allemand, entretient des liens troubles avec le passé nazi du pays.
L'AfD, le parti d'extrême droite allemand, entretient des liens troubles avec le passé nazi du pays. REUTERS/Michaela Rehle

Quand la fiction devient réalité. À force de mensonges et de manipulations sur internet, l’AFD (Alternative für Deutschland) connaît un essor jamais vu pour un parti d’extrême droite en Allemagne d'après guerre. Au point de susciter l’inquiétude de ceux qui, au sein de la CDU, considèrent que l’influence grandissante de ce parti est indirectement responsable de la montée de la violence raciste, comme en témoigne le meurtre de Walter Lübcke, élu local assassiné pour avoir pris parti en faveur de l’accueil des migrants. À la suite de l’arrestation d’un néonazi allemand qui a avoué le meurtre ce mercredi, le ministre de l’Intérieur a promis des mesures pour lutter contre la droite radicale. Il faut dire que le phénomène sur internet est hors de contrôle.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.