Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Migrations: «Ces morts sont une coproduction méditerranéenne euro-libyenne»

Audio 03:20
Michaël Neuman, directeur du centre d'études Crash de MSF.
Michaël Neuman, directeur du centre d'études Crash de MSF. msf-crash.org

Plusieurs dizaines de migrants tués dans le bombardement d'un centre de détention en banlieue de Tripoli, dans la nuit de mardi à mercredi. Et l'indignation autour du monde. Celle du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), qui a signé une déclaration conjointe avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), et la dénonciation d'un possible « crime de guerre » par l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé. Médecins sans frontières travaillait dans ce centre, pour porter assistance aux personnes enfermées dans cette prison connue de tous. Entretien avec Michaël Neuman, directeur d'études du Centre de réflexion sur l'action et les savoirs humanitaires de MSF, le Crash. Pour lui, cette tragédie impose l'évacuation urgente de tous les centres de détention libyens.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.