Accéder au contenu principal
Reportage France

Les violences sur les détenus français sont parfois le fait des surveillants pénitentiaires

Audio 02:33
Deux fois par semaine en France, un détenu dénonce auprès de l'OIP les violences qu'il subit par le personnel pénitentiaire.
Deux fois par semaine en France, un détenu dénonce auprès de l'OIP les violences qu'il subit par le personnel pénitentiaire. AFP/Stéphane de Sakutin

Quand les agressions, derrière les portes closes des prisons, sont le fait des surveillants : l’Observatoire international des prisons (OIP) publie un rapport sur les violences commises sur les détenus et dénonce le règne de l’« omerta » et de l’« impunité ». Ces deux dernières années, l’OIP a reçu près de 200 appels ou courriers de détenus qui déclarent avoir été violentés par des personnels pénitentiaires. Cela représente deux signalements par semaine en moyenne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.