Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Présidentielle en Algérie: «Il est temps de mettre en place des mesures»

Audio 05:23
Abdelaziz Rahabi, ancien ministre algérien de la Communication et membre de différentes initiatives de l’opposition depuis 2014.
Abdelaziz Rahabi, ancien ministre algérien de la Communication et membre de différentes initiatives de l’opposition depuis 2014. ABB1292/wikimedia.org

En Algérie, cela fait 21 semaines que les Algériens manifestent chaque vendredi pour un changement de système politique. Depuis la démission du président Abdelaziz Bouteflika, et l’arrivée à la tête du pays d’Abdelkader Bensalah, président par intérim, aucune solution politique ne semble pourtant se dessiner. Le mandat de ce dernier a d’ailleurs expiré mardi soir et le pays est dans une situation qui n’est pas prévue par la Constitution. Dans ce contexte, quelques partis politiques d’opposition tentent de se rassembler. Certains partis, de tendances nationaliste et islamiste, étaient réunis à Alger samedi dernier, pour le forum national pour le dialogue, coordonné par Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la Communication, et membre de différentes initiatives de l’opposition depuis 2014. Il est l'invité de RFI.

Publicité

« Il est temps de mettre en place des mesures pour aller aux élections présidentielles. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.