Accéder au contenu principal
Invité France

Train des primeurs: «C’est une demi-victoire que d’imposer son retour le 1er novembre»

Audio 05:58
RFI

La liaison ferroviaire de fret transportant des primeurs de Perpignan au plus grand marché de fruits frais au monde, celui de Rungis en région parisienne, vient d'être suspendue. Sa reprise est prévue au 1er novembre prochain, mais la menace de la suppression totale de ce fret au profit du transport routier inquète les cheminots. Thomas Portes, syndicaliste CGT, responsable national PCF sur les questions ferroviaires et responsable du collectif Perpignan-Rungis, répond aux questions de RFI.

Publicité

« Ni les gouvernements successifs, ni la direction de la SNCF n’ont voulu développer le fret ferroviaire public, qui est pourtant un outil extrêmement utile et qui doit aujourd’hui demeurer une priorité dans la lutte contre le réchauffement climatique. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.