Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Détroit d'Ormuz: «Les dirigeants iraniens veulent aller à la négociation en position de force»

Audio 06:47
Le Guide suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, lors d'une cérémonie à Téhéran, le 16 juillet 2019.
Le Guide suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, lors d'une cérémonie à Téhéran, le 16 juillet 2019. Official Khamenei website/Handout via REUTERS

Nouveau regain de tension dans le détroit d'Ormuz. Alors qu'un pétrolier britannique a été arraisonné par les Gardiens de la révolution iranienne dans le golfe Persique, une réunion de crise du gouvernement de Theresa May s'organise à Londres. Quel message l'Iran cherche-t-il à faire passer, notamment aux Occidentaux, en refusant de libérer le navire britannique ? Les explications de Mahnaz Shirali, directrice d'étude à l'Institut catholique de Paris et enseignante à Sciences Po.

Publicité

« Si la République islamique ne peut pas exporter son pétrole, aucun autre pays ne doit le faire, c’est ça le message principal. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.