Accéder au contenu principal
Invité France

Permanences d'élus saccagées : «c'est le désespoir de ne pas être entendu»

Audio 05:31
La permanence du député LaRem Romain Grau a été prise pour cible samedi 27 juillet à Perpignan à l'occasion d'une marche des gilets jaunes.
La permanence du député LaRem Romain Grau a été prise pour cible samedi 27 juillet à Perpignan à l'occasion d'une marche des gilets jaunes. RAYMOND ROIG / AFP

En deux semaines, huit parlementaires de la majorité ont vu leurs locaux ciblés et dégradés, notamment par des agriculteurs opposés au Ceta. Le député Romain Grau a porté plainte samedi 27 juillet en pleine manifestation des gilets jaunes suite au saccage de sa permanence à Perpignan. Tous ceux qui ont été touchés ont voté en faveur du très décrié Ceta, le traité de libre- échange entre l'Union Européenne et le Canada. Comment expliquer ce recours à la violence ? L’analyse de Jean-Francois Chantaraud, directeur général de l’Observatoire du dialogue et de l’intelligence sociale (Odis ) .

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.