Accéder au contenu principal
Invité France

Laurent Gardin (DAL): «L’État profite de l’été pour mettre dehors les personnes les plus vulnérables»

Audio 05:14
RFI

Selon les associations d'aide au logement, les expulsions locatives sont plus nombreuses pendant l'été. Une situation difficile à vivre pour les familles, et difficile à régler pour les pouvoirs publics. Parmi ces personnes évacuées, des migrants et beaucoup de femmes et d'enfants. Une fois dans la rue, que deviennent ces personnes expulsées et quelles sont les difficultés qui se présentent à elles ? Éléments de réponse avec Laurent Gardin, membre du comité du DAL (Droit au logement) de Saint-Ouen.

Publicité

« Les pouvoirs publics profitent de cette période [...] pour éviter que toute expulsion fasse l'objet de solidarité. Ces expulsions se font d'une certaine manière en catimini. » 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.