Accéder au contenu principal
Grand reportage

En Italie du Sud, la Ligue du Nord fait son nid

Audio 19:30
Matteo Salvini avec ses partisans, après avoir inauguré un nouveau siège de police à Corleone, ville d'origine du Parrain, le jour où l'Italie célèbre la libération du fascisme à Corleone, en Sicile, en Italie, le 25 avril 2019.
Matteo Salvini avec ses partisans, après avoir inauguré un nouveau siège de police à Corleone, ville d'origine du Parrain, le jour où l'Italie célèbre la libération du fascisme à Corleone, en Sicile, en Italie, le 25 avril 2019. © REUTERS/Guglielmo Mangiapane

À quelques semaines des élections européennes, on va faire un tour en Italie, où le parti du ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a le vent en poupe. La Ligue (qui s'appelait, il y a quelques mois encore, la Ligue du Nord) a ces derniers mois obtenu des résultats inédits aux élections régionales anticipées, notamment dans le sud de l'Italie. Partout il a doublé, voire triplé ses scores par rapport aux élections nationales, d'il y a seulement huit mois.En Basilicate, une région de l'extrême Sud située entre la Calabre et les Pouilles, la Ligue est devenue ainsi la première force de droite, au sein d'une coalition qui a permis de faire tomber l'un des derniers bastions de la gauche italienne, et d'avancer sur un territoire jusque-là chasse gardée du Mouvement 5 étoiles, le parti anti-système avec qui la Ligue gouverne au niveau national. Grand reportage de Carlotta Morteo.(Rediffusion du 2 mai 2019).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.