Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Corée du Nord: «Tant qu’il n’y a pas de tirs à longue portée, Trump peut convaincre qu’il a réussi»

Audio 04:47
FMM/RFI

Donald Trump a donné jeudi 1er août son approbation tacite aux tirs de missiles nord-coréens de courte portée en affirmant depuis la Maison Blanche que les récents essais menés par Pyongyang ne lui posaient « pas de problème ». Des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU interdisent à la Corée du Nord, qui possède l’arme nucléaire, de procéder à des tirs d’armes balistiques. Pourquoi ces derniers tirs de missiles ne posent pas de problème à Donald Trump ? Éléments de réponse avec l’invité de la mi-journée de RFI Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et enseignant à Sciences Po. Spécialiste de l'Asie et du Pacifique.

Publicité

« Au regard du droit international, ces essais violent différentes résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations-unies. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.