Accéder au contenu principal
En sol majeur

Anna Moï (Rediffusion)

Audio 48:30
L'écrivaine et styliste Anna Moï.
L'écrivaine et styliste Anna Moï. © Léon-Paul Schwab

J’ai une étrange sensation après avoir lu Anna Moï : la sensation de revenir du passé, d’une séquence sépia où j’ai eu l’impression de me balader dans l’Inchochine française, sensation aussi d’avoir sur les paupières la poussière des hélicoptères et la cendre des morts : celle de la guerre du Vietnam. C’est évident : Anna Moï a encore un pied littéraire dans le Sud Vietnam où elle est née en 1955, et encore quelques particules de son corps dans la cartographie d’un pays disparu. Un beau prétexte pour lire Le pays sans nom (sorte de déambulation avec Marguerite Duras), et relireLe venin du papillon, prix Littérature-monde 2017, décerné lors du Festival Étonnants Voyageurs.

Publicité

Les choix musicaux d'Anna Moï

Barbara Septembre, quel joli temps

Khan Ly Ha Trang de Trin Công

When I’m 64  par le quatuor Schwab

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.