Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Le cinéma, miroir des changements post-révolution en Iran

Audio 19:30
La sémiologue Asal Bagheri.
La sémiologue Asal Bagheri. © RFI/Éric Bataillon

L’année 2019 marque pour l’Iran le quarantième anniversaire de la Révolution qui a renversé le Shah. Un soulèvement populaire rapidement confisqué par les religieux qui ont transformé la royauté en république islamique. Cet évènement a eu d’innombrables conséquences pour la société iranienne et les images des manifestations à Téhéran ou ailleurs, celles du retour de l’ayatollah Khomeiny, ont participé à ces transformations. Le cinéma s’en est donc fait le miroir, sinon la vitrine durant ces quarante années, et aujourd’hui encore le 7ème art en Iran démontre que le couvercle religieux n’est pas complètement refermé sur la marmite populaire iranienne. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.