Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Italie: «Salvini pensait sortir gagnant de son coup de force»

Audio 06:03
RFI

La rupture entre la Ligue de Matteo Salvini et le Mouvement 5 Etoiles (M5S), après seulement 14 mois de cohabitation, a été officialisée cet après-midi par le Premier ministre Giuseppe Conte, qui a annoncé sa démission. L’analyse de Ludmila Acone, chercheuse associée à l'Université Paris1, spécialiste de l'Italie contemporaine (elle s'exprime avant l'annonce de Conte). 

Publicité

« Seul le président de la République peut décider de la dissolution des chambres et il n'y a aucune nécessité constitutionnelle à aller aux élections anticipées après une rupture de majorité puisque cette majorité est elle-même artificielle, elle n'est pas sortie des urnes. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.