Accéder au contenu principal
La deuxième vie des monuments

La synagogue de la Hourva

Audio 03:55
À deux reprises, la synagogue de la Hourva a été détruite. En 1720 lorsque la communauté juive ashkénaze qui l’avait fait construire a été incapable de rembourser ses dettes puis en 1948 par un bombardement jordanien lors de la 1e guerre israélo-arabe.
À deux reprises, la synagogue de la Hourva a été détruite. En 1720 lorsque la communauté juive ashkénaze qui l’avait fait construire a été incapable de rembourser ses dettes puis en 1948 par un bombardement jordanien lors de la 1e guerre israélo-arabe. © Guilhem Delteil /RFI

Deuxième épisode aujourd'hui de notre nouvelle série d'été consacrée aux monuments détruits et reconstruits. Elle est appelée synagogue de la Hourva. En hébreu, Hurva signifie « ruine ». Un nom donné à cet édifice religieux au cœur du quartier juif de la Vieille Ville de Jérusalem, car cette synagogue a été détruite à deux reprises. Reportage de Guilhem Delteil.

Publicité

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.