Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Qualité de l'eau: «Investir dans la dépollution est extrêmement bon pour l'économie»

Audio 05:41
RFI

La qualité de l'eau, polluée par les nitrates, les métaux lourds et les microplastiques, est devenue « une crise invisible » qui touche pays riches comme pays pauvres, s'alarme la Banque mondiale dans un rapport publié mardi. Cette mauvaise qualité de l’eau peut coûter jusqu’à un tiers de la croissance économique potentielle dans les régions les plus touchées, selon ce rapport. L’analyse de Bernard Barraqué, directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste des questions de gestion d’eau. Il est aussi l'auteur d’un rapport sur l’impact du changement climatique dans le domaine de l’eau (Banque Mondiale, 2015).

Publicité

« Notre problème aujourd'hui est d'arriver à faire mieux accepter l'idée qu'une dépollution des eaux est bénéfique pour l'économie, par le monde agricole pour que lui aussi se mette à investir indirectement dans une meilleure agriculture. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.