Accéder au contenu principal
Reportage international

La crise des Rohingyas a deux ans

Audio 02:22
Des réfugiés Rohingyas du camp de Kutupalong au Bangladesh manifestent à l’occasion du 2e anniversaire de leur exil de Birmanie, ce 25 août 2019.
Des réfugiés Rohingyas du camp de Kutupalong au Bangladesh manifestent à l’occasion du 2e anniversaire de leur exil de Birmanie, ce 25 août 2019. REUTERS/Rafiqur Rahman

En Birmanie commençait, il y a deux ans, la répression militaire contre les Rohingyas, cette minorité musulmane apatride... Ces opérations de l’armée dans l’ouest du pays ont été qualifiées de « nettoyage ethnique » par l’ONU, et ont poussé à l’exode environ 750 000 personnes. Réfugiés au Bangladesh, les Rohingyas refusent de rentrer tant qu’ils n’auront pas la citoyenneté birmane. Mais pour ceux qui sont restés en Birmanie après les violences de 2017, les choix ont été plus difficiles.►À lire aussi: Birmanie: deux ans après, retour sur les dates clés de la crise des Rohingyas

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.