Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

Italie : agro-mafia et éco-mafia, la révolte des citoyens

Audio 48:30
De tels panneaux sont de plus en plus nombreux dans les environs de Naples.
De tels panneaux sont de plus en plus nombreux dans les environs de Naples. © RFI/Igor Strauss

En Italie, deux phénomènes ont pris une ampleur incroyable, ces dernières années : l’agro-mafia et l’éco-mafia. L’agro-mafia, c’est la contrefaçon des aliments qui font la réputation alimentaire mondiale de l’Italie : la mozzarella, les sauces tomate, les vins... La mafia s’est emparée de toute la chaîne de production. Ce business lui rapporte des dizaines de milliards d’euros par an, mais il a coulé de nombreux producteurs honnêtes, garants du savoir-faire traditionnel du made in Italy. Quant à l’éco-mafia, c’est la gestion illégale des déchets industriels qui sont soit enfouis, soit brûlés, au mépris des risques sanitaires et environnementaux. Et là encore, on parle de dizaine de milliards d’euros de bénéfices.Alors, comment en est-on arrivé là ? Comment s’organise la lutte contre ce système mafieux ? Pour le savoir, Igor Strauss et Riccardo Antoniucci se sont rendus dans le sud-ouest de l’Italie, direction Naples et sa région, la Campanie.

Publicité

(Rediffusion du 13 juin 2019).

Avec le soutien de la Direction générale de l’Agriculture et du Développement rural de la Commission européenne. Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.