Accéder au contenu principal
Religions du monde

La lutte contre la pauvreté au cœur du prochain voyage du pape à Madagascar

Audio 48:30
Le père Pedro Opeka est le fondateur de l'œuvre humanitaire Akamasoa en 1989, il est connu pour le combat qu'il mène contre la pauvreté à Madagascar. Ici, en 2009.
Le père Pedro Opeka est le fondateur de l'œuvre humanitaire Akamasoa en 1989, il est connu pour le combat qu'il mène contre la pauvreté à Madagascar. Ici, en 2009. WikimediaCommons/Akamasoa/Amici di Padre Pedro onlus/CCBY-SA3.0

Mercredi prochain, le pape s’envole pour Maputo, la capitale du Mozambique, première étape d’un voyage de six jours dans l’océan Indien,qui le conduira à Madagascar le week-end prochain, puis à l’île Maurice. Pour le père Pedro Opeka, prêtre lazariste fondateur en 1989 de l’Association humanitaire Akamasoa qui a donné un toit et du travail à plusieurs centaines de milliers de personnes, le pape devrait délivrer une parole claire contre la pauvreté.

Publicité

Les Califes maudits : La déchirure (Albin Michel)(Rediffusion)
​​​​​​Héla Ouardi, professeur de littérature et de civilisation française à l’Université de Tunis, était venue à Paris en février dernier participer au colloque « L’islam au XXIe siècle » organisé à l’Unesco et également pour la sortie de son livre La déchirure tome 1 des Califes maudits (Albin Michel) qui met en scène, à partir des sources classiques, les premières heures et les premiers jours après la mort du prophète. Complots, trahisons ,menaces de mort , dans la veine de son précédent livre Les derniers jours de Muhammad (Albin Michel),Hela Ouardi reconstitue le climat d’extrême tension dans lequel Abou Bakr a été désigné premier calife scellant ainsi dans la discorde le destin de l’islam et du monde.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.