Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Élections en Allemagne: «La grande coalition limite la casse, mais dans l’immédiat seulement»

Audio 07:26
Un partisan de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) à la foire de Gillamoos, l'une des plus anciennes de Bavière, à Abensberg, le 2 septembre 2019.
Un partisan de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) à la foire de Gillamoos, l'une des plus anciennes de Bavière, à Abensberg, le 2 septembre 2019. REUTERS/Andreas Gebert

L'extrême droite allemande a enregistré une forte poussée dimanche lors de deux élections régionales en ex-RDA, en forme d'avertissement pour la fragile coalition d'Angela Merkel. En Saxe et dans le Brandebourg, le parti Alternative pour l’Allemagne, proche de l’extrême droite, engrange une très forte progression mais ne parvient pas à s’imposer. L’analyse des résultats et des enjeux du scrutin avec Michèle Weinachter, maître de conférences en études germaniques à l’université de Cergy Pontoise et à Sciences Po Saint-Germain.

Publicité

« Certains électeurs se sont mobilisés pour éviter que l’AfD n’arrive en premier. En revanche, l’AfD a su mobiliser beaucoup de personnes qui n’avaient pas voté la dernière fois. Donc c’est à double tranchant. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.