Accéder au contenu principal
Décryptage

Comment éviter l’errance des bateaux secourant des migrants en Méditerranée?

Audio 19:30
Des migrants secourus au large de la Libye par le navire humanitaire «Open Arms» de l'organisation humanitaire espagnole Proactiva Open Arms, ont débarqué à Lampedusa, le 20 août 2019.
Des migrants secourus au large de la Libye par le navire humanitaire «Open Arms» de l'organisation humanitaire espagnole Proactiva Open Arms, ont débarqué à Lampedusa, le 20 août 2019. REUTERS/Guglielmo Mangiapane

Nous parlons ce soir des dizaines de migrants qui, après risqué leur vie en mer Méditerranée, attendent des jours, parfois des semaines, avant de pouvoir débarquer dans un port sûr. Les passagers de l’Open Arms, par exemple, ont patienté 19 jours au large de l’île italienne de Lampedusa. Certains se sont jetés à l’eau pour essayer de rejoindre la côte. Alors, comment éviter l’errance des bateaux secourant des migrants en Méditerranée ?

Publicité

Avec :
-
François Gemenne, chercheur à l'université de Liège et enseignant à Sciences-Po Paris et co-auteur de l’Atlas de l’Anthropocène, aux Presses Science Po.
- Juliette Gheerbrant, journaliste au service international de RFI.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.