Accéder au contenu principal
Invité France

Mesures pour les urgences: «Des propositions gadgets», selon Christophe Prudhomme (Amuf)

Audio 06:29
RFI

Depuis bientôt six mois, un mouvement de grève inédit s’est étendu à près de la moitié des services d’urgences du secteur public français et les actions pourraient continuer en septembre. La ministre de la Santé a dévoilé lundi, au CHU de Poitiers, ses premières mesures. Réaction de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste au CHU Avicenne, porte-parole de l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) et délégué national de la CGT.

Publicité

« Les services d’urgences sont en grève car ils manquent de moyens pour prendre en charge correctement les patients et surtout assurer leur sécurité. Là, la ministre nous sort des propositions gadgets dont certaines sont très anciennes. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.