Accéder au contenu principal
La une de la presse cette semaine à Kinshasa

À la Une: Guterres en RDC, l’affaire des 15 millions de $ disparus au Trésor

Audio 03:00
Kamanda wa Kamanda.
Kamanda wa Kamanda. © Thomas Nicolon

Publicité

La visite du secrétaire général de l’ONU en RDC et l’affaire des 15 millions de dollars disparus du circuit du Trésor public… Ce sont là les deux titres qui ont retenu l’attention des confrères des journaux pendant la semaine.

La Monusco force d’occupation en RDC ? C'est une question du bihebdomadaire Le Maximum. Ce journal, qui revient sur le dernier séjour congolais du secrétaire général de l’ONU, répond tout seulement que Guterres a soufflé le chaud et le froid pendant cette visite lourde de symboles et de significations dans les relations entre la communauté internationale et ce pays. Et, le bihebdomadaire de constater que «  les Casques bleus ne subiront donc qu’un réajustement et les humanitaires occidentaux, grands bénéficiaires de l’exercice, ont pratiquement reçu la bénédiction d’investir le territoire rd-Congolais à satiété et ‘ad infinitum’. »

Mais pour le quotidien Le Phare, Antonio Guterres a plutôt livré le message d’espoir après vingt ans d’insécurité en RDC. Les confrères estiment qu’« après sa rencontre avec le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, le secrétaire général des Nations Unies a redonné espoir à des millions de Congolaises et des Congolais et aux compatriotes de l’Est en particulier, en prenant l’engagement-explique Le Phare- de renforcer la capacité de la Monusco et de sa coopération avec les FARDC dans la traque des forces négatives, dont les rebelles ougandais ADF. »

Dans Le Potentiel, « Les Nations Unies n’abandonneront pas le peuple congolais. C’est, selon ce quotidien, une autre déclaration d’Antonio Guterres pendant son séjour congolais. Il réagissait ainsi à l’interpellation de la plateforme d’opposition LAMUKA qui tient, écrit le journal, à jouer son rôle pour la sauvegarde de la démocratie en RDC ». Pour Le Potentiel après les élections chaotiques de décembre 2018, LAMUKA espère « un changement fondamental’ et ‘des réformes structurelles pour consolider l’Etat, restaurer son autorité, relancer l’économie nationale et améliorer sensiblement les conditions de vie des populations congolaises. »

Autre dossier dans les journaux, l’affaire des millions de dollars disparus du circuit des caisses du Trésor public. Quand l’affaire des 15 millions USD rend fou : c’est à la Une du journal Le Phare. Selon ce journal, alors cette affaire semble avoir rendus fous certains compatriotes.

Alors qu’elle se trouve encore au stade des investigations, s’indignent les confrères du quotidien Le Phare, les concernés (c’est-à-dire les inspecteurs des finances et autres personnalités impliquées) jouent des pieds et des mains pour y impliquer absolument le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi ainsi que des personnes extérieures à la présidence de la République.

« Je ne connais ni les fondements ni les protagonistes de ce dossier », explique François Muamba Tshishimbi approché par Forum des As. Selon ce journal, le sénateur Muamba a été cité au mépris de la moindre évidence dans l’affaire des 15 millions de dollars.

Alors que Le Potentiel affirme que l’inspecteur général des Finances saisit le procureur général de la République pour enquêter sur cette affaire, Le Soft édition internationale publie à la Une la photo de Félix –Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe en accolade. Le périodique titre, « qui cherche noise ? Ce bashing met l’État en péril, avertit ce journal, le même qui s’inquiète, quand les secrets les mieux gardés de la République se déversent dans la rue, la République est nue. Le Congo perd ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.