Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Argentine: «Le pouvoir a opté pour une libéralisation économique trop abrupte»

Audio 05:58
Une manifestante, avec une pancarte « Non à la faim », lors d'une marche contre les mesures économiques du président Mauricio Macri, à Buenos Aires, le 12 septembre 2019.
Une manifestante, avec une pancarte « Non à la faim », lors d'une marche contre les mesures économiques du président Mauricio Macri, à Buenos Aires, le 12 septembre 2019. REUTERS/Agustin Marcarian

En Argentine, l'aggravation de la crise économique attise les critiques contre le FMI ! Les députés votent l’état d’« urgence alimentaire ». Pour décrypter cette actualité, Carlos Quenan, professeur en Sciences économiques à l'Université Sorbonne nouvelle - Paris 3, membre de l'Institut des Hautes Études d'Amérique latine (IHEAL) et vice-président de l'Institut des Amériques est l’invité de la mi-journée de RFI.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.